Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune


Dans le cadre de ses 52 projets de science et de recherche exécutés à l’occasion de l’Année polaire internationale (API), le Canada recueille et produit de vastes quantités de données sur l’Arctique. Qu’il s’agisse de la salinité de l’océan, de la chimie de l’atmosphère, des éléments du sang humain ou des itinéraires traditionnels des Inuits sur la glace de mer, les données obtenues grâce à l’API visent des observations, des mesures, des échantillons, des modèles, des publications et des produits de toutes sortes. Or pour conserver cette mine d’information, il faut savoir gérer efficacement ces données. C’est pourquoi le gouvernement du Canada a alloué 7 millions de dollars à des initiatives de gestion de données dans le cadre du Programme pour l’Année polaire internationale.

Conformément à l’esprit de coopération internationale qui caractérise l’API, les données issues de tous les projets réalisés dans le cadre de cet événement seront communiquées pleinement, gratuitement et librement à tous les intéressés dans les délais les plus brefs. Il y aura certaines exceptions visant à protéger la vie privée des sujets humains (par exemple dans le cadre des études de santé), les droits des détenteurs de savoirs traditionnels ainsi que les données ou renseignements de nature délicate dont la diffusion pourrait s’avérer néfaste, comme la divulgation de l’emplacement de nids d’oiseaux en voie de disparition ou de sites sacrés.

Les observations et les échantillons recueillis durant l’API s’avéreront utiles aux scientifiques pendant des décennies, constituant des valeurs de référence qui serviront à la mesure des changements planétaires. Aussi le Bureau du Programme canadien de l’API cherche-t-il actuellement les meilleurs moyens de conserver ces observations et échantillons, en s’intéressant en particulier à la conservation à long terme et à la communication de ces données dans l’avenir.

Grâce aux moyens qui seront pris pour que les données recueillies par le Canada à la faveur de l’API soient à la fois précieusement conservées et librement accessibles aux intéressés, les chercheurs, les stratèges et les décideurs d’aujourd’hui et de demain disposeront des outils nécessaires pour prendre des décisions éclairées au sujet du Nord canadien.

La Politique canadienne de gestion des données pour l’API

Demande de propositions concernant les centres de rassemblement des données

Les centres de données et les bibliothèques de recherche existants peuvent présenter des propositions pour s’associer à un réseau de centres de rassemblement des données de l’API. Ce réseau regroupera des centres de données qui seront tous spécialisés dans la gestion d’un type d’ensembles de données thématiques générées par les recherches de l’API (p. ex. des données sur le milieu marin, l’atmosphère, le milieu terrestre, la santé humaine et les communautés), mais qui serviront également de sites miroirs/de sauvegarde pour les autres centres du réseau. Un comité des centres de données de l’API, composé de représentants de chacun des centres de données sélectionnés et présidé par le Bureau du Programme canadien de l’API, se chargera de coordonner le réseau.

Le Polar Data Catalogue

Le Polar Data Catalogue (site web non disponible en français) est une base de données canadienne interrogeable en ligne comportant des renseignements d’exploration, ou « métadonnées ». Il a été créé dans le cadre de l’API en partenariat avec le réseau de centres d’excellence ArcticNet. Ce catalogue comporte des descriptions des données existantes, y compris les attributs des données, les méthodes de collecte, les lieux, etc., et il indique en outre comment consulter l’information. Plus de 500 ensembles de données ont été produits dans le cadre de projets de recherche canadiens réalisés à l’occasion de l’API, et la majorité de ces ensembles se trouve maintenant dans le catalogue. Le graphique ci-dessous montre toute la variété de ces ensembles de données.

Banque de données canadienne des publications de l’API

Outre le grand nombre d’ensembles de données qui l’accompagnent, l’API donne lieu à la parution d’un nombre considérable de publications. Ces publications, avec celles qui sont issues des trois API précédentes, sont recensées dans la Banque de données canadienne des publications de l’API, tenue en partenariat avec l’Arctic Institute of North America de l’Université de Calgary. Cette banque de données répertorie les articles scientifiques issus de l’API, ainsi que les publications et articles de vulgarisation et la littérature grise touchant tous les aspects de l’API, y compris les projets d’éducation populaire. Pour chaque fiche, la banque de données contient une référence, un résumé, des mots-clés sur le sujet du texte et les particularités géographiques dont il traite, ainsi qu’une adresse URL le cas échéant. Les premières publications canadiennes concernant la dernière API (2007-2008) remontent à 2004, et on prévoit qu’il s’en écrira d’autres pendant encore au moins 10 ans.