Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

 

Étude sur le chenal de séparation circumpolaire

  • Le chenal de séparation circumpolaire se forme chaque année lorsque le pack central se détache des glaces côtières créant ainsi une « faille » dans la surface de la glace. Ce phénomène se produit en raison du fait que le pack central est mobile tandis que les glaces côtières sont fixées au rivage.

  • La faille apparaît d'abord à l'automne puis, au cours de l'hiver lorsque le temps est plus froid, la couche de glace y demeure mince. La faille est présente dans toute la région de l'Arctique, en Amérique du Nord, en Norvège, en Islande et en Sibérie. Elle est reliée à de nombreuses polynies, c'est-à-dire des zones d'eaux libres dans la glace de mer.

  • En raison du fait que la nappe de glace s'y trouve réduite, ces régions sont particulièrement sensibles aux changements atmosphériques et océaniques. Elles présentent un intérêt tout particulier comme objet d'études.

  • L'Étude sur le chenal de séparation circumpolaire a pour but d'examiner l'effet des changements physiques sur les processus biologiques dans la zone du chenal. Le système du chenal fera l'objet de l'étude tout au cours de son cycle annuel, afin de déterminer les effets du réchauffement de la planète.

  • Le brise-glace canadien affecté à la recherche, le NGCC Amundsen, séjournera pendant tout l'hiver dans la zone du chenal de l'île Banks. L'équipe de recherche s'y installera pour y réaliser le projet.

  • Des intervenants inuits participeront au projet grâce à des partenariats avec la Conférence circumpolaire inuit et le Inuit Tapiriit Kanatami (ITK). Ils seront appelés à contribuer à tous les aspects du projet.

  • Le projet comporte des volets importants d'engagement communautaire et de participation des collectivités du Nord.

  • Le projet appuie la tenue, en partenariat avec la Conférence circumpolaire inuit, de discussions entre responsables des orientations politiques et décideurs, sur les répercussions des changements climatiques et l'adaptation dans la région circumpolaire.

  • Le projet donnera lieu aussi à la création d'un livre de photographies qui mettra l'accent sur l'intégration de la science et des savoirs traditionnels en matière d'écologie.

  • Le projet contribuera de manière importante au renforcement des capacités dans les collectivités de la région arctique.

  • Le programme Circumarctic Schools on Board sera mis à contribution.

  • Le brise-glace NGCC Amundsen fera escale dans les collectivités côtières.

  • Le projet mettra à contribution de manière directe les connaissances des habitants de la région et comportera un programme de surveillance orienté sur la collectivité.

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec :
Dan Leitch
Coordonnateur de l'Étude sur le chenal de séparation circumpolaire (CFL Project Coordinator)
Université du Manitoba
Tél. : 204-474-8599
Télécopieur : 204-272-1532
Courriel: leitch@cc.umanitoba.ca

MPO/2007-1321
©Sa majesté la Reine du Chef du Canada 2007
N° cat. Fs23-523/5-2007F
ISBN 978-0-662-09675-7


Étude sur le chenal de séparation circumpolaire
(PDF 2,8 Mo)Portable Document Format Format PDF

Pour lire la version électronique en format PDF, vous avez besoin du lecteur Acrobat. Vous pouvez télécharger et installer le lecteur gratuitement à partir du site Internet d'Adobe Systems Incorporated

Visitez Access Adobe (en anglais seulement) pour vous aider à rendre les fichiers PDF accessibles aux logiciels utilitaires de lecture d'écran. Ces outils convertissent les documents Adobe PDF en texte HTML ou ASCII, qui peuvent alors être lus par un bon nombre de lecteurs d'écran usuels faisant la synthèse de la parole.