Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

 

Je suis très fier de la contribution du Canada à l'Année polaire internationale (API) 2007-2008, le plus important programme international de sciences interdisciplinaires coordonnées, centrée sur l'Arctique et l'Antarctique qui n'ait jamais existé. La période officielle d'observation de l'API s'est déroulée sur une durée de 24 mois, de mars 2007 à mars 2009. Dans le cadre de l'API, des activités scientifiques ont été menées dans les régions polaires de la Terre en vue d'approfondir notre compréhension des processus polaires. L'API visait également à faire intervenir les résidants de l'Arctique dans les activités de recherche, à attirer et développer la prochaine génération de scientifiques et d'experts polaires, et à susciter l'intérêt du public.

L'API 2007-2008 a été un événement scientifique significatif et de grande envergure, impliquant plus de 60 pays, 200 projets de recherches et des milliers de chercheurs, dont l'investissement à l'échelle mondiale est évalué à plusieurs milliards de dollars. Les scientifiques canadiens ont dirigé de nombreux projets internationaux et ont contribué à des études portant sur tout un éventail relevant des sciences physiques et sociales, de la biologie et du domaine de la santé, ainsi qu'à des travaux de recherche communautaires ou fondés sur le savoir traditionnel. Les résidants du Nord ont contribué à la conception du programme ainsi qu'à l'examen des propositions de projet. Ils ont dirigé des activités de formation, de recherche et de vulgarisation auxquelles ils ont aussi pris part. Au total, plus de 900 résidants du Nord et 130 étudiants du Nord ont participé activement à des activités scientifiques pratiques pendant l'API.

En outre, de nouveaux partenariats ont été formés, particulièrement entre les organisations autochtones et du Nord et la communauté de recherche du Canada et du monde entier. Ces collaborations seront renforcées par la Station de recherche du Canada dans l'Extrême-Arctique, qui sera construite à Cambridge Bay, et l'investissement de 85 millions de dollars dans l'amélioration et la modernisation des installations de recherche dans le Nord dans le cadre du Fonds pour l'infrastructure de recherche dans l'Arctique. 

L'API a généré une grande quantité de nouvelles connaissances. Les principales réalisations du Programme du gouvernement du Canada pour l'API comprennent des résultats et des produits novateurs, des réseaux de surveillance nouveaux et élargis et des données qui continueront à soutenir la mise en œuvre de programmes, d'initiatives stratégiques et d'autres éléments importants, par exemple des prévisions de l'état des glaces et des prévisions météorologiques. Nous devons maintenant passer des connaissances à l'action. Il sagit dailleurs du thème de la conférence internationale de clôture de l'API organisée par le Canada, qui aura lieu à Montréal en avril 2012. Des scientifiques polaires, des responsables des politiques et des décideurs du monde entier assisteront à la conférence pour discuter des prochaines étapes en vue de régler les problèmes qui se posent actuellement dans les régions polaires. Je suis impatient de voir les résultats de ces discussions. 

Je souhaite féliciter toutes les personnes qui ont participé à l'API et j'encourage tous les Canadiens à s'informer sur l'API ainsi que sur les questions qui touchent le Nord et toute la planète.

L'honorable John Duncan, c. p., député
Ministre des Affaires Autochtones et développent du Nord Canada